Des passeurs de mots à la bibliothèque


Le 27 février 2020 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Lydia Magnoni

Une phrase de Marguerite Duras résume bien ce qu’est l’écriture " Alors, comme je ne pouvais pas crier, j’ai écrit". Pouvoir jeter des mots sur le papier, c’est pouvoir lancer au monde son cri intime.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Pouvoir s’exprimer par écrit, ce n’est pourtant pas facile. Et pour certains, c’est presque impossible. Ainsi, en Belgique francophone, une personne sur dix ne parvient pas à maîtriser la lecture et l’écriture dans la vie de tous les jours. Pour ces personnes et pour d’autres, lire et écrire ne sont que des difficultés quotidiennes de plus.
A la bibliothèque Langlois, on aime, bien sûr, les livres, les écrivains et l’écriture. On aime aussi partager cet amour avec le plus grand nombre. Surtout avec ceux qui sont le plus éloignés de l’écrit. C’est de ce goût du partage de l’écrit qu’est né, il y a quelques années le projet : Passeurs de mots.

L’écriture, un cri silencieux

Pour partager le goût des livres et de l’écrit avec ceux qui en sont le plus éloignés, la Bibliothèque Langlois organise régulièrement des activités autour du livre avec des associations de la région de Charleroi.
Et comme lire et écrire sont les deux faces d’une même pièce, elle a lancé il y a 4 ans, en collaboration avec Article 27, un cycle d’ateliers d’écriture dans des associations de la région et notamment le club Théo, la maison de Michaël, le FADD…
Lors de ces activités de ce cycle d’ateliers, quelques habitués se sont impliqués dans le projet plus que les autres . Ils ne participaient pas seulement aux ateliers. Ils intervenaient dans le choix du matériel des ateliers d’écriture. Aujourd’hui, ces mordus de l’écriture sont devenus un groupe autonomes : Les passeurs de mots.

L’écriture, pour transmettre

Au départ et à l’arrivée de l’ histoire des passeurs de mots, il y a la passion du partage de l’écrit.
Les passeurs de mots se réunissent régulièrement autour de Fidéline Dujeu.
L’Essentiel a participé à une de ces rencontres. (Voir notre portfolio)


Auteur : Lydia Magnoni
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, en un mot, les mesures du gouvernement contre le coronavirus sont

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2020 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de