Apprendre l’amour des livres

Nicolas Simon

 Cahiers  Le français jubile
Le 25 mars 2015 | Mise en ligne : Lydia Magnoni

Eduquer un enfant, le former, ce n’est pas seulement l’affaire de l’école. Ainsi, par exemple, qui d’autre qu’un parent, qu’un grand-parent peut apprendre à un enfant l’amour des livres ? Le Maître-mot, peut-être…


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Lire est une forme de liberté. Lire est un plaisir. Mais ce goût des livres et de la lecture est aussi très important dans tout apprentissage. Ce sont généralement les parents qui, en lisant des histoires à leurs enfants, leur donnent l’envie de lire. Mais comment lire des histoires à ses enfants si on lit difficilement soi-même ? Les enfants de familles défavorisées ont peu de livres chez eux. Ils sont donc désavantagés au départ.
L’ASBL ASBL Association sans but lucratif, qui ne fait pas de bénéfices « Le Maître Mot » apporte sa petite pierre pour réduire cette inégalité face au livre. Cette association a pour but de favoriser l’apprentissage de la lecture et la connaissance de la langue au travers des livres. Elle y travaille depuis 1996.

L’Espace Livres

L’ASBL « Le Maître Mot » a créé l’Espace Livres pour apprendre aux enfants l’amour des livres dès leur plus jeune âge. Les animateurs vont à la rencontre des familles défavorisées. Dans ces familles, le livre et la lecture ont peu de place. Ou même pas de place du tout. Les animateurs rencontrent les enfants de ces familles dans des maisons d’accueil, des hôpitaux, des consultations ONE, des écoles. Ils sillonnent aussi les quartiers avec la camionnette « Livres en voyages, lors des fêtes de quartier, pendant les vacances solaires, et les mercredis après-midi.
Les animateurs lisent des histoires aux enfants en présence de leurs parents. Les mots parlent à l’imagination de ces enfants. Les enfants peuvent apprendre à connaître les livres. Au fur et à mesure, ils comprennent mieux la langue. Ils voient mieux le lien entre le récit, sa forme écrite et sa forme illustrée. Ils mobilisent leurs sens. Ils découvrent ainsi toutes les facettes du langage.
Mieux lire, mieux écrire et mieux s’exprimer, c’est un plus dans la vie de ces enfants. Cela peut être aussi un plus dans la vie de leurs parents. Dans leur vie de tous les jours, dans la vie sociale, pour remplir un papier administratif… Ou encore pour mieux comprendre le monde qui les entoure.
Car le but de cette découverte naturelle et plaisante est bien sûr aussi de faire entrer les livres dans les foyers. L’idée est de passer par les enfants pour sensibiliser les parents. Petit à petit, le livre peut entrer dans la maison. Et y trouver sa place.

Et les parents

L’association mène aussi des actions d’alphabétisation pour des adultes défavorisés. Le Maître Mot veut ainsi répondre à une demande de plus en plus grande. Elle apporte une réponse originale à cette demande d’alphabétisation. Elle introduit l’outil informatique dans les cours. « Le français en poche » est un outil pour les cours d’alphabétisation mais aussi pour les cours de français langue étrangère. Cet outil s’adapte aux adultes francophones analphabètes mais aussi à des populations qui parlent d’autres langues. Deux cycles sont organisés chaque année de septembre à janvier et de février à juin, à raison de 12 heures semaines.

Voir aussi Les mots décollent et Autour de la langue

Le Maître Mot ASBL, 282, chaussée de Wavre 1050 Bruxelles
02/649 05 15


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Selon vous, les inégalités entre les pays du Nord et du Sud de la planète viennent surtout de :

Clôture du précédent sondage "Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de