La langue française est en fête


 Cahiers  Le pouvoir des mots
Le 23 mars 2017 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Céline Teret |  1 messages

Du 18 au 26 mars, la langue française est en fête  ! A cette occasion, il y a beaucoup d’activités en France, en Belgique francophone et ailleurs. Cette année, en Belgique, 2 communes bruxelloises sont «  Villes des mots  ». Le thème de cet événement : «  Dis-moi dix mots sur la toile  ».


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Comme chaque année, depuis sa création en 1995, « La langue française en fête » bat son plein partout en francophonie francophonie Toutes les personnes qui ont le français comme langue, qui sont donc francophones . A Bruxelles et en Wallonie, mais aussi dans bien d’autres lieux où le français est officiellement la langue parlée et écrite ou l’une des langues officielles : France, Québec, Suisse Romande… Cet événement se déroule chaque année aux alentours du 20 mars, journée internationale de la Francophonie.

L’édition 2017 a lieu du samedi 18 au dimanche 26 mars. Pendant cette période, de nombreuses activités sont organisées pour s’amuser avec la langue. Les villes et villages s’animent de mots et textes. Des spectacles, expositions et ateliers célèbrent la langue. Grâce à des jeux et des concours, beaucoup de personnes s’expriment par l’écriture, la poésie, le slam et bien d’autres moyens pour fêter la langue française… et la dépoussiérer !

Villes des mots

En Fédération Wallonie-Bruxelles, « La langue française en fête » choisit chaque année une ville ou une commune comme centre des activités. Après des villes comme Mons, Tournai, La Louvière, Charleroi et bien d’autres, Wolume-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert sont, cette année, Villes des mots. Elles accueillent donc de nombreux événements et animations.
Les rues et places de ces deux communes bruxelloises sont couvertes de mots, décorées et embellies de phrases. Tout le monde participe à la fête : les habitants, commerçants, artistes, écoles et associations locales. Les deux communes font désormais partie du réseau « Ville de mots » avec les autres villes belges et francophones qui ont participé aux précédentes éditions.

Sur la toile

Avec « La langue française en fête », on veut montrer au grand public à quel point le français est vivant et le bonheur qu’on a à le parler, le lire et l’écrire. Et que la langue française appartient à tous ceux qui la parlent. C’est aussi l’occasion de mettre en avant la richesse du français et ses multiples formes. Car notre langue est parlée et écrite dans plusieurs pays ou régions du monde.

« La langue française en fête » veut aussi montrer que le français est moderne et adapté à son temps. Le thème de l’édition 2017 est justement axé sur un outil utilisé tous les jours et par tous ou presque : internet.

L’opération « Dis-moi dix mots sur la toile » propose à toutes et tous de créer librement autour de dix mots : avatar, émoticône, favori, fureteur, héberger, nomade, nuage, pirate, télésnober. L’occasion de faire preuve de créativité, chez soi, au sein d’une école ou d’un groupe d’apprenants, dans les milieux artistiques et associatifs. L’occasion aussi de rappeler qu’à l’ère des nouvelles technologies, la langue française doit vivre avec son temps.

Alors, vous aussi, créez et amusez-vous avec ces mots ! C’est une belle occasion de découvrir aussi ce qu’ils cachent et révèlent… Saviez-vous, par exemple, que le verbe « télésnober » signifie consulter fréquemment son téléphone intelligent en ignorant les personnes physiquement présentes ? Ou encore que « canular » désigne une histoire inventée, une blague, une farce, mais aussi une fausse information propagée par messagerie électronique.
Tout cela vous inspire ? A vous de jouer !

En savoir plus

Sur le site de La Langue française en fête, vous trouverez le programme complet des festivités, mais aussi un espace « profs », avec des supports et activités pédagogiques (notamment FLM & FLE)

Voir le clip de la Langue française en fête

Voir nos ressources et nos cahiers autour de la langue

Le français jubile
Les mots décollent
Autour de la langue


Auteur : Céline Teret
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

La langue française dans le monde
La langue française dans le monde
Le 23 mars 2018
Deux vidéos de 5 minutes répondent simplement à quelques grandes questions sur la francophonie....
Les mots pour le dire (3)
Les mots pour le dire (3)
Le 15 juin 2018
Des textes créés lors d’ateliers d’écriture à partir du film « Une Saison en France » dans un groupe...
Les mots pour le dire (1)
Les mots pour le dire (1)
Le 8 juin 2018
L’Essentiel fait souvent des animations qui préparent à des ateliers d’écriture dans des groupes...
Les mots pour le dire (4)
Les mots pour le dire (4)
Le 20 juin 2018
Les participants du groupe CEB ont fait un atelier d’écriture avec leur formatrice Marina...

Vos commentaires

  • louise

    Le 11 mai 2017 à 13:35

    la langue francaise est magnifique, elle permet des nuances et des jeux de mots, quand je fais des coaching professionnel j’utilise beaucoup les ethymologies pour montrer la force ou la faiblesse d’un mot que l’on dit

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Vous pensez que Mai 68

Clôture du précédent sondage "Sondage du cahier Le pouvoir des mots", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de