30 juin, la fin ?


 Cahiers  Mai, mai Paris Mai
Le 26 juin 2018 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
Auteur : Thierry Verhoeven Auteur : Lydia Magnoni

Il y a 50 ans, De Gaulle et le pouvoir en place gagnaient les élections françaises avec une écrasante majorité : 394 élus sur 485. Fin juin 68, on était à peine 2 mois après le grand début du mouvement de Mai 68 qui était contre De Gaulle et l’ordre établi. L’esprit de Mai 68 est donc battu aux élections, mais la société ne sera plus jamais comme avant.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Le 30 mai 1968, après un mois de crise en France, le général de Gaulle annonce que l’Assemblée nationale élue seulement un an plus tôt sera dissoute. Même si une partie de la gauche politique crie à la « dictature dictature pouvoir qui ne donne aucune liberté à la population  », les partis politiques ne peuvent pas refuser de participer aux élections. En juin, De Gaulle et le pouvoir reprennent le contrôle de la société.

JPEG - 364.1 ko Cette affiche est le symbole symbole Personne ou chose qui représente bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple de l’esprit du pouvoir contre Mai 68 : il a "la peur du rouge". On voit une barricade barricade barrière faite de pavés et d’objets divers pour bloquer une rue et se défendre , comme celle des étudiants au Quartier Latin, avec les drapeaux rouge et noir. Le rouge des communistes et des gauchistes gauchistes personnes et mouvements de gauche qui ont des positions extrêmes au nom de grandes théories. Mot négatif inventé par les gens de gauche pour appeler ceux qui refusent de voir la réalité politique et sociale et donc qui ne servent pas la lutte. et le noir des anarchistes. « Pas ça ! » donc pas de révolution et pas de révolte, « mais la réforme avec De Gaulle ».

Manifestations interdites

Le gouvernement français interdit les manifestations pendant tout le mois de juin. Il dissout des organisations d’extrême gauche. Le mouvement gaulliste gaulliste personnes qui soutiennent De Gaulle fait campagne contre le désordre et dénonce l’attitude des partis de gauche. C’est ce que représente cette l’affiche électorale faite par les Comités de défense de la République. Les gaullistes gaullistes personnes qui sont pour De Gaulle ont d’ailleurs créé un nouveau parti l’Union pour la défense de la République. Tout un symbole.

Reprise du travail

Après plusieurs semaines de grèves et de manifestations, les ouvriers reprennent peu à peu le travail, souvent à contrecoeur. Le plus bel exemple, c’est la reprise du travail chez Wonder. Après avoir occupé leur usine pendant 3 semaines, les travailleuses et travailleurs de l’usine de piles Wonder en Seine-Saint-Denis. votent la reprise du travail (voir notre article Reprise du travail chez Wonder)

Violences policières

Quand les travailleurs ne veulent pas reprendre le travail et qu’ils continuent à occuper leur usine, la police les évacue. Les affrontements sont parfois très violents. Le 10 juin 68, devant l’usine Renault à Flins, Gilles Tautin, lycéen, meurt noyé dans la Seine après avoir été poussé par des CRS CRS CRS pour Compagnies républicaines de sécurité, on appelle CRS, les policiers spécialisés dans le maintien de l’ordre . Le 11 juin, devant les usines Peugeot à Sochaux, 2 ouvriers meurent, dont un tué par balle.

Etudiants évacués

Pour les étudiants aussi, c’est, petit à petit la reprise du « travail ». Le 12 juin, les cours reprennent dans les lycées. Et les étudiants qui continuent d’occuper leur école sont évacués par la police. Le 14 juin, à Paris, la police évacue les étudiants qui occupaient le théâtre de l’Odéon. Le 16 juin, la police évacue l’université la Sorbonne. Le 27 juin, l’École des Beaux-Arts est évacuée à son tour.

Elections, piège à cons ?

Aux élections du 30 juin, l’Union pour la défense de la République, le parti de De Gaulle, et les autres partis de droite sont les grands vainqueurs : la droite a 394 sièges sur 485 sièges de la nouvelle Assemblée nationale.
Même s’il a perdu les élections, le mouvement de Mai 68 va provoquer de nombreux changements de société dans les années suivantes, en France et dans le monde. Et l’esprit de justice, d’égalité et de liberté de Mai 68 mobilise encore.

Cliquer ici pour voir notre cahier Mai, mai Paris, MaiPNG - 182.1 ko


Auteur : Thierry Verhoeven
Auteur : Lydia Magnoni
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Au printemps, de quoi rêves-tu ?
Au printemps, de quoi rêves-tu ?
Le 15 mai 2018
En 1969, Jean Ferrat chante "Au printemps, de quoi rêvais-tu ?", une très belle chanson sur Mai...
Sous les pavés, l’Histoire
Sous les pavés, l’Histoire
Le 23 juin 2018
Deux vidéos qui retracent les événements de Paris en mai 68. L’Une de l’INA L’autre du journal Le...
Sauvageot n’était pas sauvageon
Sauvageot n’était pas sauvageon
Le 3 novembre 2017
Jacques Sauvageot était un des 3 dirigeants du mouvement de Mai 68. Il est mort à 74...
Macron au mois de mai... 1968
Macron au mois de mai... 1968
Le 8 novembre 2017
Ce que l’on appelle « Mai 1968 » est un grand mouvement de grèves et de manifestations d’étudiants...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Vous pensez que Mai 68

Clôture du précédent sondage "Sondage du cahier Le pouvoir des mots", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de